Batterie papier photovoltaïque antenne RFID encre conductrice anti contrefaçon
Batterie papier photovoltaïque antenne RFID encre conductrice anti contrefaçon
BATTSOUPLES
Réalisation de batteries souples au lithium type gel-polymère sur support papier par photo-réticulation UV et déposition d'électrodes par procédé d'impression/couchage

  • Les procédés conventionnels de fabrication de systèmes de stockage d'énergie font appel à l'utilisation de solvants organiques et polymères fluorés qui ont l'inconvénient de ne pas être recyclables en totalité. Les matériaux actifs constituant une batterie présentent en outre des faibles propriétés mécaniques, ce qui rend nécessaire l'utilisation de supports métalliques/plastiques limitant ainsi la flexibilité du dispositif final.
    Dans ce contexte, ce projet se propose de développer des batteries souples au lithium de type gel-polymère en mettant en œuvre des techniques d'impression pour réaliser le cœur du système (anode, cathode et électrolyte). Les objectifs principaux sont de réduire les coûts de production et d'introduire dans les batteries des composés biosourcés de type fibres ou dérivés de cellulose de telle sorte à obtenir des propriétés mécaniques et une flexibilité similaires à celle d'une feuille de papier et à augmenter significativement leur recyclabilité.

CATIMINHY – projet ANR
Réalisation de couches actives de piles à combustible par procédés d'impression

  • Ce projet, financé par l’ANR, a pour objectif la réalisation de couches actives rentrant dans la composition de MEA (Membrane Electrode Assembly) pour la fabrication de piles à combustible. Plus précisément, il s’agit d’étudier et de comparer la faisabilité de procédés d’impression pour la réalisation des différentes couches : couches de diffusion, active, membrane.

CELLOLED
Des matériaux ligno-cellulosiques pour l’éco-conception des polymères conducteurs

  • Ce projet s’intéresse à la valorisation des dérivés du bois avec, en perspective, une ouverture à de nouveaux marchés. Le polypyrrole, reconnu pour ses qualités conductrices, est obtenu par polymérisation chimique du pyrrole. La polymérisation est amorcé par un oxydant, le persulfate d’ammonium. Les propriétés du polypyrrole sont améliorées par un dopant. Le greffage de carboxyméthylcellulose, de xylanes, de micro ou nano fibrilles de cellulose, permet d’obtenir un film conducteur qui présente de bonnes performances conductrices.

DECARTE – projet FUI
Solution très bas coût d’impression d’antenne RFID sur carton d’emballage
Pôle Maud

  • Labellisé par le pôle de compétitivité MAUD (Matériaux et applications pour une Utilisation Durable), ce projet, élaboré en collaboration avec les donneurs d’ordre de la grande distribution et de l’industrie, vise à développer un tag RFID intégré au carton d’emballage à très bas coût. L’antenne est directement imprimée sur le carton, et la puce électronique est insérée, le tout est réalisé en une seule étape.

ENCRES CONDUCTRICES
Nouveaux procédés d'impression pour le domaine électronique

  • Dans l’industrie de l’électronique, la fabrication de réseaux conducteurs constitue une étape de production cruciale. Les méthodes traditionnelles employées font appel à la photolithographie par exemple. Ces techniques sont longues et coûteuses et génèrent de surcroît des quantités de déchets importantes. Pour ces raisons, le développement de nouvelles technologies dans le domaine de l’électronique organique constitue un moyen de réduire coûts et déchets. Ce projet a pour objectif la mise au point d’encres conductrices à base de nanotubes de carbone et de polymères conducteurs pouvant être utilisées dans des procédés jet d’encre pour des applications dans le domaine de l’électronique imprimée.

METAPAPIER
Filtrage d’ondes électromagnétiques

  • Développement de motifs à base d’encres conductrices sur du papier, ce dispositif pouvant servir de filtre d’ondes GSM ou WIFI.

MULTILAYER – projet européen
Procédés d'impression et encres associées, dédiés à la fabrication de microsystèmes
http://multilayer.4m-association.org/

  • Les microsystèmes multimatériaux et multifonctionnels vont offrir dans un proche avenir la possibilité de nouvelles applications. Néanmoins, des procédés technologiques innovants doivent être développés pour permettre leur production en masse.
    L’objectif de ce projet européen est de proposer des solutions pour une production à grande échelle de ces microsystèmes et ceci en mettant en œuvre des technologies de type "technologie 3D en continu de multimatériaux déposés en couches" en utilisant les concepts de moulage de bande et d’électronique imprimée. Ces technologies devront ainsi permettre la fabrication de systèmes complexes multifonctionnels couche par couche à base de substrats polymère et/ou céramique. La présence de microcanaux ou de microcavités, pouvant ou non être remplis, nécessite l’utilisation de procédés d’impression précis de type impression jet d’encre mais la possibilité d'utiliser d'autres procédés d'impression en continu est aussi à l'étude.

POWERPAP
Batterie papier

  • Ce projet présente plusieurs axes de recherche : le développement de matériau cellulosique pouvant être utilisé comme collecteurs de charge, la fonctionnalisation de papier pour servir d’électrolyte et de séparateur, la mise au point des procédés permettant la production de batteries fines.

SECURID
Tag RFID sans puce

  • Ce projet ambitionne de réaliser un tag RFID dont l’information sera enregistrée à la surface et/ou dans la masse du matériau d’emballage. Ceci devra permettre de réduire les coûts de fabrication tout en améliorant les performances de distances de lecture et de sécurité des informations.